::Forum::
[11 novemb... [25 novemb... Tirages vo... Applicatio... [4 novembr... Heets coll... [14 octobr... [23 septem... GP Bikes... [9 septemb... Premier Re... [26 ao&uci... Les lundis... [8 juillet... [17 juin] ... [3 juin] Z... Qu'ils ess... bug gpl... [13 mai] M... [22 avril]...
::Pub::
Hit-Parade.com
Anegocier.com
SoftBB
Get Firefox!
::Stat::
::Visites::
Total: 518450
Today: 390
Max: 642
::Interview du vainqueur de Roadblock 67::
Bonjour Olivier

-1- De l'extérieur, cette victoire semble facile, mais parfois de l'intérieur les choses sont différentes. Qualifieriez-vous cette victoire de facile?

J’aimerais dire que j’ai commis une petite erreur de choix de la voiture sur ce circuit. J’avais en fait les records sur 3 châssis, et j’aurais du utiliser la Ferrari. Cela m’aurait permis de tenter un des objectifs qui était d’améliorer un record du monde en course officielle, et surtout j’aurais eu un peu plus de difficulté à remonter. Du coup j’ai échoué pour 4 centièmes à mon record..
Mais j’avais une inconnue, je ne savais pas ce que Fred mon principal concurrent allait prendre, alors partant dernier j’ai voulu assurer. Et en effet l’équipe HOW et son manager Cad avait donné carte blanche pour le choix du châssis, c’était donc une opportunité d’offrir de gros points à cette écurie avant mon départ.
Alors pour répondre directement à la question, je dirais, facile oui.

-2- Vous avez utilisé un gros capital chassis pour cette course. Est-ce pour aider le team HOW à remonter au classement ou aviez vous d'autres objectifs?

Le team sait que je suis sur le point de prendre ma retraite et de sa part c’est peut être un petit cadeau de départ *clin d’œil*.
Je ne connais pas le capital point dont dispose HOW et cela fait surement un ‘trou’ dans le budget.
Je voulais utiliser pour l’une de mes toutes dernières courses, la lotus. Cette année je n’ai pris que des châssis plus lents, pour le challenge, c’était là une petite variante tout simplement.

-3- Comment règlez vous un chassis? Que priviligez vous en premier? Vous basez-vous sur des setups existants?

C’est une question difficile et surtout longue, je vais essayer de synthétiser.
A part sur les papy tracks ou je me base sur des Reinhold, Jackson, Huttu, je mets au point moi-même mes réglages, du châssis, à la boite. C’est une chose évidente que chacun ayant son propre style de pilotage, chacun devrait faire ou adapter son setup à sa main. Je sais qu’au début ce n’est pas facile, et après 3 ans et demi de travail on y arrive *rires*. J’invite d’ailleurs tous les pilotes à se pencher dessus, au final ils récolteront les fruits de leur travail et c’est très valorisant.
Avant tout, il faut régler la boite, trouver la bonne longueur de la 5 ème et ainsi adapter les 4 autres en fonction.
J’ai une lubie, j’aime qu’une voiture rentre en courbe. Je suis un obsédé des châssis survireurs, je trouve que cela laisse une plus grande liberté d’actions. Si vous sous-virez, vous ne pouvez rien faire d’autre qu’attendre que ça se passe. Si vous survirez trop, vous pouvez relâcher les gaz, si pas assez, vous pouvez en remettre et dans les deux cas on perds moins de temps qu’en sous-virant, à mon avis. Et puis c’est aussi une question de feeling .
Donc pour aller dans ce sens, il me faut une rampe agressive, 45 voire 30. Le but sera toujours de passer un virage en accélérant, ce qui implique ce genre de rampe et un train AR souvent très dur. La contrepartie étant que ces réglages sont plus durs à maitriser et tenir pendant un grand nombre de tours. On a rien sans rien hein !
Je prépare actuellement une archive de tous mes réglages (ou presque) pour ceux que cela intéressera.


-4- Vous êtes à présent à -80 dans le rank. Cela semble être un de vos objectifs. Avez-vous une limite ou essayerez-vous de vous placer à -90?

Oui c’est comme un défi pour moi, aller toujours plus loin, je cherchais mes limites mais je ne les ai pas encore trouvées *rires*.
Tout comme pour les réglages, j’ai beaucoup progressé cette année, grâce au fait que je me sois consacré essentiellement à cette passion. Le temps et l’entrainement aident énormément. Lorsque j’ai atteint le rank de -50 je me suis dit que j’étais au bout et ainsi jusqu’au rank -70. Mais depuis quelques mois, je sais que -80 n’est pas une limite, sauf que, la retraite m’imposera environ ce chiffre.
Donc non pas de -90 pour moi, et puis il faut être raisonnable, devant moi il y a une cinquantaine de pilotes qui sont excellents et certains ont bien plus de talent.

-5- Quel est le grand-prix qui vous a le plus plu cette année et quel est celui qui vous a semblé le moins réussi?

Difficile à dire, pour des raisons techniques inhérentes à l’informatique, pas mal de courses ne m’ont vu que le temps des qualifs du moins en LBGPL. Il y a eu Halle ou j’ai bien bataillé en cooper avec Olivier Guillot mais j’ai commis trop de fautes.
Monsanto en 66, pas mal aussi. Et puis Avhenisto, bridgehampton étaient trop lourds graphiquement pour mon PC. Déconnecté de Chimay en mod69 ou un seul pilote termine, là on a touché à la grande frustration.

-6- On dirait d'après les WR que le mod66 est votre favori du moment. Qu'en est-il réèllement? Quel est le mod que vous préférez par-dessus tout?

Je suis et resterais un inconditionnel du mod67. Le plus dur à maitriser où il est beaucoup plus facile de créer des écarts avec d’autres, pas comme en mod65/66/69.
J’ai beaucoup aimé le mod66 en début d’année, j’ai trouvé que c’était pour moi une façon de changer un peu d’air, de me trouver d’autres challenges puisqu’on était au début et que tout restait à faire. Mais ce mod est gourmand, j’en ai eu marre de planter online sans arrêt, et le manque de pilotes aura vite eu raison de ma fougue du début.
Les championnats multi-mods m’ont permis de découvrir le 65. Intéressant mais trop facile. Le premier jour où j’ai roulé avec, j’ai battu un record de Steve Cloyd, la référence absolue des mods. Je me suis dit, ben alors si c’est ça ça va être du gâteau. Mais bon il y a des champions et ce ne sont pas des manches comme on dit *clin d’œil*
Puis j’ai fait une incursion dans le mod69, ca changeait aussi, pas mal, mais ca tient trop fort par terre.

-7- Qui est Zaiit dans la vie? Que fait-il et pourquoi doit-il nous quitter bientôt pour aller au Brésil?

Hum…je suis un peu pudique sur ce point. Je dirais que je suis un chercheur de Vérité. Depuis tout gosse, je me pose les questions fondamentales, existentielles, et je tente donc d’y répondre. Mais tout n’est pas dans les livres. Le plus intéressant est dans l’expérience de la vie, quelle que soit la forme que revêt cette expérience. Et mon expérience se poursuit au brésil, terre privilégiée pour les retraites spirituelles.
J’étais un citoyen français, informaticien, mais ces deux cadres ne me correspondent plus. L’informatique ne m’intéresse plus. Et la France file un mauvais coton, deux raisons de partir pour moi.
Je choisis mon destin dans la forme, et c’est une grande liberté que je m’offre. Oui je suis content de partir et non GPL ne me manquera pas mais il gardera toujours une petite place là à l’intérieur.

A bientôt je suppose...

Encore tout juste 4 semaines oui J. A bientôt, merci Gérard

Gérard Quombraque

Nouvelle écrite par: Gérard Quombraque le 29-04-2008 19:52


::Commentaires::
il n'y pas de commentaires pour cette news
Créé par Copay Sébastien. Copyright www.lbgpl.be 2006